G.Depresseux

 

Interview de l’artiste :

 

4art      Quelle est votre formation artistique ?

GD      Mis à part une formation musicale dans différentes Académies (entre 1960 et 1980) et un intérêt pour la photographie (j’avais mon propre studio de développement en 1973), mon parcours artistique est essentiellement autodidacte pour la peinture. Un passage dans les ateliers Machri en 2000 à Auderghem  m’a permis de reprendre contact avec les crayons et les pinceaux que j’avais perdu depuis les cours de l’école secondaire, ensuite à le Hulpe avec Nadia Demelewski. L’histoire de l’art m’a toujours intéressée. Ma bibliothèque peut en témoigner. Je me plais à visiter les musées d’art contemporain, à suivre les cours de l’Université des Ainés (2010) et les conférences du centre culturel de Rixensart. Je mets un effort particulier à rencontrer les artistes et les artisans dans leur atelier : photo, plexiglas, sérigraphie, peinture, trompe l’œil, restauration etc…

4 art     Depuis quand peignez/dessinez/sculptez-vous ?

GD      J’ai toujours aimé ça  ! mais plus activement depuis 2000.

4 art     Avez-vous déjà participé à des expositions ? Vendu certaines œuvres ?

GD      Mes œuvres ont jusqu’à présent été essentiellement destinées à des amis ou à des expositions privées.

 

Parcours artistique :

Ateliers Machri en 2000 à Auderghem

Atelier Aquarelles Cao Bei-an en 2002 à Namur

Atelier centre amplitude à Genval en 2007

Exposition des œuvres des membres du personnel UCL en 2001, 2008  à LLN et à Woluwé

Exposition 2008 au Boardroom à Heverlee

Exposition d’Amnesty International 2009  le droit à la terre

Exposition des œuvres des membres du personnel de l’Académie Louvain en 2010-2011 à LLN, Mons, Bruxelles et Namur

Exposition avec l’atelier de Nadia Demelewski

 

Démarche artistique :

 4art     Avez-vous un ou plusieurs thèmes qui reviennent dans vos peintures ? Un lien particulier entre vos œuvres ?

GD      Tous les sujets m’intéressent. Je n’ai pas d’a priori du moment que le plaisir de créer est présent. La mer, le ciel, les portraits, les dessins plus abstraits. Les couleurs chatoyantes. C’est comme une poésie, je raconte une histoire, un vécu, un état d’âme et j’espère le partager.

4art      Un sens, une démarche, un but particulier ?

GD      Au départ la démarche est purement égoïste. Je crée un tableau, un objet, pour le plaisir de la création. Ensuite j’ai beaucoup de bonheur à partager l’œuvre obtenue avec ceux qui la regardent. C’est une partie de moi-même que j’expose. Un sujet de conversation différent que la parole. De la communication dans une autre dimension. C’est une libération.

4art      Quelles sont les techniques utilisées ?

GD      Pas d’a priori ici non plus. Je passe de l’aquarelle à la peinture à l’huile ou à l’acrylique, à la bombe. Le support est en toile, en papier, en bois.

4art      Quels sont les moyens mis en œuvre pour la réalisation ?

GD      J’ai tendance à prendre tous les moyens disponibles ! Il faut donc que je me freine parfois !

4art      Avez-vous d’autres démarches artistiques ?

GD      J’aime participer aux projets culturels qui m’entourent c’est pour cela que je suis devenue administrateur de l’asbl artefac et 4art.